Graphisme de l'exposition Hypnose au Musée d'arts de Nantes

Musée d'arts de Nantes

Nantes, France, 2020

Scénographie : Pascal Rodriguez
Photographe : Tony Trichanh

L'exposition Hypnose au musée d’Art de Nantes est l'occasion d'interroger une approche hypnotique de l’art, qui s’inscrit dans une longue tradition accompagnant toute l’histoire de la modernité, une histoire non seulement des formes mais des dispositifs d’attraction sur le spectateur, qui reste à écrire.

L’exposition est organisée en deux volets : d'une part, une installation multimédia de l'artiste américain Tony Ourlser autour des imaginaires collectifs de l'hypnose, présentée dans la Chapelle de l'Oratoire, et d'autre part, en guise d’introduction historique, une exposition dans la salle au sous-sol du Cube consacrée aux liens historiques entre art et hypnose, de Franz Anton Mesmer à nos jours.

Notre parti-pris graphique a été de semer le trouble dans le regard du visiteur. Le Musée d’Art de Nantes nous a donné carte blanche pour habiller le couloir du temps, sas d’introduction à l’exposition. Nous avons choisir d’engloutir le visiteur dans une illusion forte et immersive. Le caractère typographique choisi pour le titrage, le Parabole, déstabilise le lecteur de part sa construction géométrique très particulière. La signalétique extérieure de l’exposition reprend les spirales hypnotiques, créant ainsi des trous ans fond dans les différents espaces du musée.Pour accompagner ces effets disruptifs, une gamme colorée de brun, pourpre, vert, ocre embrase l’atmosphère inquiétante et mystérieuse des salles.