Graphisme minimal pour une exposition haute en couleurs

Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration

Paris, France, 2014

Scénographe : Jean-Julien Simonot

Entre parcours personnels et histoire de la mode, l’exposition Fashion Mix, présentée au palais de la Porte dorée, raconte une autre histoire de l’immigration. L’histoire d’hommes et de femme, créateurs ou artisans, issus de l’immigration, qui ont contribué à faire de Paris la capitale internationale de la mode.

Jean-Julien Simonot a conçu une scénographie qui reprend les codes de l’atelier avec de grandes tables blanches montées sur des tréteaux. Des citations de créateurs viennent rythmer le parcours. Nous avons choisi de traiter le graphisme dans un style minimal, en noir et blanc, pour ne pas altérer les couleurs des robes. Les titres sont découpés dans du sapin pour faire écho au mobilier.

Ce traitement graphique et scénographique très contemporain permet au musée de l’Histoire de l’immigration de toucher un public de fashionistas moins familier du lieu et des sujets abordés.

Les titres sont découpés dans du sapin pour faire écho au mobilier.

Entre parcours personnels et histoire de la mode, l’exposition Fashion Mix, présentée au palais de la Porte dorée, raconte une autre histoire de l’immigration. L’histoire d’hommes et de femme, créateurs ou artisans, issus de l’immigration, qui ont contribué à faire de Paris la capitale internationale de la mode.

Jean-Julien Simonot a conçu une scénographie qui reprend les codes de l’atelier avec de grandes tables blanches montées sur des tréteaux. Des citations de créateurs viennent rythmer le parcours. Nous avons choisi de traiter le graphisme dans un style minimal, en noir et blanc, pour ne pas altérer les couleurs des robes. Les titres sont découpés dans du sapin pour faire écho au mobilier.

Ce traitement graphique et scénographique très contemporain permet au musée de l’Histoire de l’immigration de toucher un public de fashionistas moins familier du lieu et des sujets abordés.

Les titres sont découpés dans du sapin pour faire écho au mobilier.