Un système d’orientation pour un jardin parisien iconique

Jardin des Tuileries

Paris, France, 2011

Designer : Laurent Vié

En 2008, nous remportons l’appel d’offres pour la conception d’un système d’orientation dans le jardin des Tuileries. Les objectifs étaient d’orienter les visiteurs dans les allées, mais également de leur donner des informations sur des œuvres ou des plantes qu’ils peuvent croiser lors de leur visite.

Quel support créer pour un jardin qui date du XIVe siècle et qui borde le Louvre ? Nous avons souhaité apporter une réponse contemporaine, à l’inverse d’une imitation historique. Nous voulions une réponse visible, mais subtile. C’est la vibration lumineuse des feuilles des arbres du jardin qui a été notre première source d’inspiration.

C’est ainsi que nous sommes arrivés, en collaboration avec le designer Laurent Vié, à ce concept d’origami végétal. Le support se plie pour devenir pupitre, cartel au sol ou signalétique directionnelle. La couleur blanche du support mime celle de la pierre. Les flèches directionnelles, en découpe, forment des fenêtres sur le paysage. La signalétique prend alors une forme minimaliste et poétique.

La couleur blanche du support mime celle de la pierre.

En 2008, nous remportons l’appel d’offres pour la conception d’un système d’orientation dans le jardin des Tuileries. Les objectifs étaient d’orienter les visiteurs dans les allées, mais également de leur donner des informations sur des œuvres ou des plantes qu’ils peuvent croiser lors de leur visite.

Quel support créer pour un jardin qui date du XIVe siècle et qui borde le Louvre ? Nous avons souhaité apporter une réponse contemporaine, à l’inverse d’une imitation historique. Nous voulions une réponse visible, mais subtile. C’est la vibration lumineuse des feuilles des arbres du jardin qui a été notre première source d’inspiration.

C’est ainsi que nous sommes arrivés, en collaboration avec le designer Laurent Vié, à ce concept d’origami végétal. Le support se plie pour devenir pupitre, cartel au sol ou signalétique directionnelle. La couleur blanche du support mime celle de la pierre. Les flèches directionnelles, en découpe, forment des fenêtres sur le paysage. La signalétique prend alors une forme minimaliste et poétique.

La couleur blanche du support mime celle de la pierre.